12 avril 2011

Enfance / Jeunesse

Les enfants et les jeunes, autour desquels se construisent les familles, représentent deux enjeux importants pour les centres sociaux parisiens, sur lesquels nous ne sommes pourtant pas ou peu identifiés par nos partenaires. Pourtant, l’action éducative, sociale et culturelle menée par les centres sociaux parisiens est bien omniprésente: du périscolaire aux loisirs, en passant par l’accompagnement de projet, voire l’insertion, l’objectif est d’accompagner au mieux ces futurs adultes tout au long de leur évolution. Et c’est là l’une des forces des centres sociaux : de l’entrée au CP jusqu’à l’entrée dans l’âge adulte, ils sont aux côtés de ces jeunes et de leurs familles.

L’un des enjeux fédéraux est d’avancer sur cette reconnaissance de nos actions en direction de la jeunesse. Celle-ci passe selon nous par le Contrat enfance-jeunesse (CEJ) signé entre la Ville de Paris et la CAF de Paris, au sein duquel les centres sociaux et socioculturels ne sont pas cités et sont ainsi exclus des dispositifs et instances mis en oeuvre sur le territoire parisien. Depuis l’été 2015, à travers plusieurs administrations et interlocuteurs, nous tentons de trouverla porte d’entrée de ce CEJ, sans succès pour l’instant. 

De façon plus pragmatique, un travail a été mené à la fois avec certains administrateurs, directeurs et coordinateurs jeunesse autourde la structuration des Accueils collectifs de mineurs (ACM). Il s’est agi à la fois de repréciser le cadre légal de ces instances, notamment lors d’une rencontre avec la DDCS, mais aussi de réfléchir à la façon dont nous pourrions réinvestir les parents dans ces lieux d’activités.

La fédération, comme chaque année maintenant, met en place le dispositif Tickets-Loisirs à destination de son réseau et des jeunes et des familles sur les territoires. En 2015, ce sont 2484 personnes qui ont pu se rendre dans les bases de loisirs franciliennes à travers les centres sociaux et ce dispositif. 

La fédération, afin de faciliter la prise de parole, l’expression citoyenne au sein du centre social et sur l’espace public, a pour ambition de mettre en place d’ici 2017 des assises de la jeunesse des quartiers prioritaires parisiens. Celles-ci auront pour objectifs de favoriser la parole des jeunes, de faire émerger leurs envies, préoccupations et problématiques, de nous appuyer sur les éléments récoltés pour construire notre “politique” jeunesse, de mobiliser ces mêmes jeunes sur les différents axes qui la composent.

Aller à la barre d’outils