Accompagner les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté

Le programme Enfance de la Fondation de France encourage les actions favorisant une meilleure prise en considération de l’enfant et du jeune par la société comme par son entourage familial.

Il agit pour valoriser la place des parents et pour apporter des réponses aux besoins fondamentaux inhérents au développement de chaque enfant. Il s’attache à lutter contre les inégalités, qui peuvent dès le premier âge affecter les enfants issus de milieux défavorisés, en faisant bénéficier les familles d’un accompagnement adapté.

Ce soutien leur permet de renforcer leurs capacités à agir et leur autonomie pour qu’elles puissent, à terme, faire face aux événements de la vie.

Pour plus d’efficacité, les projets retenus doivent favoriser une collaboration persévérante entre les familles et les différents intervenants qui les accompagnent, dans la perspective de servir d’abord l’intérêt de l’enfant.

Mais désireuse d’accompagner les enfants jusqu’à leur entrée dans l’âge adulte, la Fondation de France vise aussi à répondre aux besoins des jeunes majeurs (18-25 ans) ne disposant d’aucun soutien familial. Il peut s’agir de jeunes sortant des dispositifs de l’aide sociale à l’enfance, ou de la protection judiciaire, de jeunes errants, de jeunes en rupture totale avec leur famille. Un appui peut donc être apporté aux structures ou services proposant un projet d’accompagnement collectif de ces jeunes en situation de grande vulnérabilité.  

Objectifs

Prévenir les risques d’exclusion sociale et d’isolement, en intervenant avant toute prise en charge institutionnelle, par le soutien à des actions visant à éviter les ruptures de parcours.

Lutter contre la précarité, en permettant aux familles et aux jeunes en prise à des difficultés cumulées, de sortir de l’insécurité, d’assumer leurs responsabilités élémentaires, de jouir de leurs droits fondamentaux.  

Soutenir les enfants, leur famille et les jeunes en difficulté par des actions innovantes, Adaptées au cas par cas, ces expérimentations peuvent concerner aussi bien l’accompagnement à la fonction parentale que le soutien direct d’enfants ou de jeunes dont le mal-être est avéré (témoins ou victimes de violences, délaissés, abandonnés…).
Elles peuvent également favoriser l’émergence de nouvelles pratiques professionnelles, notamment en MECS, en service d’action éducative en milieu ouvert ou en structures d’accueil de jeunes enfants.  

Promouvoir une approche globale de l’accompagnement des familles, en encourageant une intervention coordonnée de professionnels et de bénévoles issus de différents champs disciplinaires.

TÉLÉCHARGER LES DOCUMENTS SUIVANTS

L’appel à projets
Rapport d’avancement ou final

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE VOTRE PROJET

Tout porteur de projet désirant déposer un projet dans le cadre de l’un des programmes de la Fondation de France, se verra demander à quels ODD son projet contribue. Il est possible de choisir quatre objectifs, un obligatoire et trois facultatifs. Chaque candidat est encouragé à les hiérarchiser selon les spécificités de son projet.

Voir les ODD
En savoir plus sur les ODD

NOTRE CONSEIL

 Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d’accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Quelles sont les initiatives concernées ?

Accompagnement des enfants et de leur famille

Tout projet qui apporte une réponse réelle à un ou plusieurs facteurs à l’origine des difficultés identifiées. Si les projets s’adressent aux parents, les enfants doivent par répercussion en recevoir les bénéfices.

Ainsi que :

  • Tout projet destiné à soutenir au sein des MECS et des services d’action éducative en milieu ouvert :
  • Les relations entre les enfants et leurs parents.
  • L’accueil de mineurs non accompagnés

Accompagnement des jeunes adultes sans soutien familial

Tout projet destiné à apporter un soutien collectif aux jeunes de 18 à 25 ans sortant des dispositifs de l’aide sociale à l’enfance ou de la protection judiciaire, de jeunes errants, de jeunes en rupture totale avec leur famille. Les projets viseront prioritairement l’insertion sociale. 

Analyse et diffusion des pratiques professionnelles

Tout projet permettant aux professionnels de partager leurs expériences et d’analyser leurs pratiques pour optimiser l’impact de leurs actions sur les publics vulnérables qu’ils accompagnent. Les projets soutenus doivent renforcer le travail de coopération entre les différents intervenants agissant auprès des enfants de leur famille et des jeunes.

Qui peut répondre

Cet appel à projets s’adresse à tous les organismes à but non lucratif (associations) ou à gestion désintéressée (collectivités territoriales, établissements publics, MECS, structures d’accueil de jeunes enfants, groupements d’intérêt public, coopératives…)

Je souhaite être alerté(e) des derniers appels à projets

Quels critères de sélection ?

  • Servir l’intérêt de l’enfant ou du jeune ;
  • Bénéficier à des personnes identifiées, c’est-à-dire connues du porteur de projet, et en prise à des difficultés cumulées et avérées par la réalisation d’un diagnostic
  • Apporter une ou des réponses aux besoins exprimés par les bénéficiaires, en cohérence avec le diagnostic précité et le contexte local ;
  • Avoir recours à des compétences diverses et complémentaires pour :
    – une appréhension globale des situations familiales (la famille dans son environnement),
    – une compréhension partagée de la problématique traitée (approche pluridisciplinaire),
    – une intervention concertée des différents acteurs (réseau multi-partenarial) ;
  • Revêtir un caractère innovant ;
  • Prévoir une évaluation ;
  • Faire appel à plusieurs financeurs.
  • Impliquer les personnes bénéficiaires ou prévoir des étapes favorables à une participation progressive

Modalités de soutien

Pour prendre en compte la difficulté de mise en œuvre de certains projets, la Fondation de France peut accorder son soutien pendant deux ou trois années au maximum.

En revanche toute demande d’aide au fonctionnement habituel d’un service ou d’une structure sera systématiquement refusée, ainsi que les demandes relevant d’une prise en charge administrative de droit commun.

AIDE MÉTHODOLOGIQUE COMPLÉMENTAIRE

M+ : accompagner les acteurs de terrain

Attentive aux difficultés rencontrées par certains acteurs de terrain, la Fondation de France peut, dans certains cas, accorder un appui méthodologique m+. Il se traduit par une aide financière, complémentaire à la subvention accordée dans le cadre de l’appel à projets. Comme la subvention, cette aide est soumise à l’avis du comité d’experts. Il s’agit de mettre à disposition conseil et expertise, en finançant l’intervention d’un consultant compétent qui peut intervenir dans toutes les phases du projet : structuration, pilotage, partenariats, évaluation,…

L’aide est estimée en « jours-consultant ». Le curriculum vitae du professionnel pressenti par le porteur de projet doit être approuvé par la Fondation de France pour confirmer son financement.

Comment postuler ?

Les modalités de candidature sont disponibles sur le site www.fondationdefrance.org ainsi que dans les plaquettes de présentation des appels à projets concernés, signalés par m+

 Pour en savoir plus

S’adresser à chaque chargé de programme

E+ : comment agir pour l’environnement ?

Toutes nos actions, nos façons de consommer, de produire ou de travailler ont des impacts, lorsqu’ils sont négatifs, doivent être pris en compte dans la conduite des projets. C’est pourquoi la Fondation de France souhaite donner les moyens aux porteurs de projets qu’elle soutient d’enclencher concrètement les démarches pour limiter les impacts négatifs de leurs actions.

Encore faut-il savoir s’y prendre

Dans cette perspective, la Fondation de France propose un complément de financement pour aider les porteurs de projets à évaluer les impacts environnementaux de la mise en œuvre de leur projet, bâtir un plan d’action avec des solutions alternatives et en évaluer les éléments financiers.  Pour cela, un consultant spécialiste des enjeux qui seront abordés sera proposé aux porteurs de projet qui en font la demande afin d’adapter le plan d’action au plus près de leurs besoins et de manière réaliste.

Important : ne pourront être soutenus que les organismes qui auront bénéficié en 2019 d’une subvention dans le cadre de l’un ou l’autre des appels à projets de la Fondation de France.

Comment répondre ?

Les candidatures s’effectuent exclusivement en ligne jusqu’au 18 décembre 2019, 17h.

Tout dossier adressé par voie postale ou par courrier sera refusé.

Les projets réceptionnés feront l’objet d’une présélection, au cours du mois de janvier 2020.

Les dossiers présélectionnés seront instruits, puis examinés par des comités d’experts régionaux, réunis au cours du mois de mars 2020. Les décisions de financement seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique.

 

 

Siège et Centre-Ouest
Programme Enfance/Education
40 avenue Hoche
CS 30001
75008 Paris
Tél : 01 44 21 31 34
E-mail : enfance@fdf.org

Grand Ouest
Départements 29, 22, 56, 35, 53, 72
8 rue du Pré Botté
35000 Rennes
Tél. : 02 99 38 24 22

Départements 44, 49, 37, 85, 79, 86
5, rue Columelle
44000 Nantes
Tél. : 02 51 83 20 70
E-mail : grandouest@fdf.org

Sud-Ouest
29 rue Esprit des Lois
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 52 03 07
E-mail : sudouest@fdf.org

France d’Outre mer
Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Terres australes et antarctiques françaises, Wallis-et-Futuna.
Programme Enfance/Education 
40 avenue Hoche
CS 3000175008 Paris
Tél : 01 44 21 31 34
E-mail : enfance@fdf.org

Aller au contenu principal